Edito Octobre 2017

Edito,

Chères deûlémontoises, Chers Deûlémontois,

L’heure de la rentrée a sonné, pour tous, petits et grands. C’est un nouveau départ qui s’annonce chargé de découvertes, projets et loisirs partagés.

Nos quelque 180 enfants scolarisés dans les deux établissements scolaires de la Commune, ont repris le chemin de l’école. C’est un événement important qui génère un certain nombre de changements, dont notamment le retour à la semaine des 4 jours. En effet, après enquête réalisée en juin dernier auprès du corps enseignant des deux écoles et des parents d’élèves, la majorité de ceux-ci ont exprimé le souhait de revenir à la semaine des 4 jours.

Changement également au niveau des travaux, puisque nous avons profité des vacances d’été pour procéder au remplacement complet des fenêtres et menuiseries de l’école Georges Guynemer. C’est aujourd’hui un bâtiment mieux protégé et parfaitement isolé qui permettra de réaliser désormais d’importantes économies d’énergie. Coût total des travaux : 61 901.66 € HT, subventionnés par la Préfecture du Nord à la hauteur de 24 534.01 € HT et par le Conseil Départemental du Nord à la hauteur de 20 698 € HT.

Parallèlement, nous avons démarré les travaux de réfection du local technique. Le désamiantage de la toiture est à présent terminé. Le remplacement des portes et menuiseries sera réalisé en octobre. L’isolation du plafond sera réalisée par l’équipe technique avant la fin de l’année. Enfin, un carport de 160 m² sera installé dans la cour du local technique, ce qui permettra de protéger et de pérenniser le matériel roulant. Coût total des travaux : 108 558.49 € HT, subventionnés par la Préfecture du Nord à la hauteur de 43 423.00 € HT et par une subvention d’équipement de 1 000 € allouée par le Ministère de l’intérieur.

C’est donc avec détermination que le Conseil Municipal aborde cette rentrée et veille à conduire l’ensemble des travaux envisagés, et ce, malgré le désengagement progressif des services de l’Etat ; c’est-à-dire, la baisse continue des dotations et des subventions de l’Etat, la réduction des contrats aidés, l’obligation pour les élus locaux de réduire les dépenses locales… tout ceci au détriment du « service public » ; que nous nous efforçons malgré tout de maintenir pour notre population locale.

C’est avec cette même détermination que nous réfléchissons aujourd’hui aux autres dossiers annoncés – et tout aussi importants – tels que les travaux de mise aux normes en termes d’accessibilité, pour l’ensemble des bâtiments communaux. Nous commencerons par la Mairie, dont l’appel d’offres sera lancé en début d’année 2018.

Par ailleurs, nous sommes tout aussi déterminés à poursuivre notre engagement pour préserver et défendre notre environnement, face aux activités industrielles de l’Entreprise CLAREBOUT POTATOES.

En effet, après avoir interpellé les différents services de l’Etat (Préfecture du Nord, Chambre d’Agriculture, Direction régionale de l’environnement, Agence Régionale de la Santé, Métropole Européenne de Lille,  Eurométropole, Conseil départemental du Nord, Région des Hauts de France, Voies Navigables de France, ainsi que nos représentants politiques français et européens), je vous informe avoir obtenu auprès de la Préfecture du Nord, l’organisation d’une enquête publique portant sur le projet d’édification d’un second congélateur géant par l’Entreprise CLAREBOUT POTATOES.  Cette enquête s’est déroulée du 18 mai au 20 juin 2017 sur les Communes de Deûlémont, Frelinghien et Warneton.

Vous avez été nombreux à vous déplacer en Mairie pour vous exprimer. Tous les avis et remarques ont été notifiés dans le registre et pris en compte par le commissaire-enquêteur qui a rendu son rapport à la Préfecture du Nord.

Suite à cela, la Préfecture du Nord a émis par courrier du 24 juillet 2017 un avis défavorable au projet d’édification d’un second congélateur, en raison notamment des conséquences écologiques sur la zone humide de la Lys par l’implantation du bâtiment projeté, mais également en raison des incidences environnementales du projet : impact sonore, olfactif, énergétique, ainsi que sur la qualité de l’air, le transport et la gestion des déchets.

Avis défavorable en raison également du fait que seul le point de vue belge est envisagé et qu’aucune mesure, ni disposition corrective n’est prise en considération pour évaluer les impacts du projet en direction des communes françaises de Deûlémont, Frelinghien et Warneton. Par ailleurs, un certain nombre de données n’apparaissent pas dans le dossier d’étude, notamment en ce qui concerne l’impact du projet sur une éventuelle pollution des sols et des eaux souterraines, sur la qualité des rejets aqueux dans la Lys rivière frontière et des rejets atmosphériques pour lesquels le dossier aborde principalement ces nuisances sous l’angle de l’impact olfactif. Il est regrettable que le dossier présente de façon générale les enjeux et les incidences directs et indirects du site sur les différentes composantes environnementales de la partie du territoire belge au détriment du territoire français.

Je remercie l’association « Deûlémont Défense Environnement » pour l’excellent travail qu’elle réalise au quotidien pour préserver le visage rural de notre Commune. Sur un autre chapitre, vous avez été nombreux à participer aux festivités communales des 26, 27 et 28 août derniers. Cet événement festif a apporté dans notre Commune, gaité et bonne humeur. Je remercie ici les nombreux bénévoles qui ont apporté leur aide à la gestion des parkings ainsi qu’à tous les postes nécessaires au bon déroulement des festivités (vérification des identités des exposants, sécurité du cortège des vélos fleuris, aménagement de l’église pour le concert de jazz, organisation des réceptions…). J’associe également les associations locales qui ont tenu les stands des boissons et sandwichs (FC Deûlémontois), et celles qui ont participé aux diverses manifestations (UCLD pour les balades cyclos et pédestre, St-Symphorien et ALDW pour le cortège du dimanche), sans oublier les services de la gendarmerie, de secours (SDISS, croix blanche) ainsi que les membres du conseil municipal et du personnel communal. La bonne volonté de tous ces bénévoles contribue au succès de nos festivités communales.

Préserver l’environnement et la biodiversité pour vous offrir une meilleure qualité de vie, maintenir et développer les services de proximité, protéger et mettre aux normes nos bâtiments communaux pour le bien-être de nos enfants et de notre population, animer notre village pour maintenir le lien social entre nos habitants… voilà ce à quoi nous travaillons chaque jour. C’est pourquoi, je tenais, Chers Administrés, à vous exposer ce programme essentiel pour l’avenir de notre Commune.

Bien entendu, l’ensemble de mon équipe municipale et moi-même, restons à votre disposition et à votre écoute.

Bien cordialement,

Christophe LIENART

Maire de Deûlémont